28 janv. 2008

De l'importance du cyber profil

L’ « Impression management » vous connaissez ? C’est la gestion de l’image de soi, un sujet très actuel et ce, d’autant que votre présence sur internet est aujourd’hui incontournable. Jusqu’il y a deux ans on vous googlisez pour savoir ce que vous faisiez (articles de presse qui parlaient de vous, rapports signés par vous ou votre titre et votre rôle dans un projet profesionnel) ; ce qui intéresse maintenant c’est qui vous êtes, à quel réseau vous appartenez (Viadeo, Linked In, Small world…), qui sont vos amis (Facebook). Et plus vous comptez « d’amis », plus vous êtes important.
La présentation que vous faites de vous est donc fondamentale, si vous voulez séduire de nombreux contacts, des amis, des collègues voire de parfaits inconnus. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès et à étaler votre vie privée, la photo de vous en maillot de bain avec les bambins à Beach les Flots amusera sûrement votre grand-tante mais n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux aux yeux du recruteur.
De très sérieuses études sont faites aux Etats-Unis sur le rôle social de l’ordinateur. Tout ce que vous dites ou ne dites pas en dit long sur vous… Ne serait-ce que la photo d’identité que vous choisissez, ne pas en mettre c’est révéler qu’on ne s’aime pas vraiment physiquement, mettre la photo de soi à 5 ans révèle qu’on a oublié de grandir ou que l’on refuse les responsabilités du monde adulte ; quant à mettre une photo de star ! Une étude révèle que sur MySpace, une grande majorité des hommes mettent la photo de leur voiture…

Toute représentation erronée ou qui présente une distorsion avec la réalité desservira l’opinion que l’on se fait de la personne. Tricher sur son âge ne sert à rien puisqu’on peut croiser l’âge avec celui de vos amis. Il y a aussi ceux qui veulent impressionner les autres en transposant leurs fantasmes, notamment des jeunes gens qui mettent des photos d’eux entourés de filles.

Le professeur Keith Hampton de l’Université de Pennsylvanie défend le principe que l’online impression management ne sera efficace que lorsque les sites seront segmentés permettant d’une part une présentation de soi professionnelle et de l’autre une pour les intimes.
Lire l’article dans le New-York Times.

Aucun commentaire: