22 janv. 2008

Facebook et Ikea même modèle


Les consommateurs font le travail et sont ravis de le faire.

Inutile d’aller chercher dans les livres comment gagner de l’argent avec Internet et de vous faire livrer les clés du profit du web2.0. Tout a été inventé il y a 50 ans en Suède. D’ailleurs on dit que 1 Européen sur 10 a été conçu dans un lit Ikea.

Comment passe-t-on d’Ikea à Facebook ? Donner aux gens les bons outils et ils produiront des choses fantastiques. Ikea maintient des prix bas en exploitant le temps, les voitures et les ambitions de ses clients qui jouent les décorateurs. La valeur d’Ikea se fait sur la co-production.
Dans mon livre
J’eBay, J’eBay pas, j’explique déjà comment Pierre Omydiar, fondateur d’eBay, a su mettre à disposition de ses utilisateurs tous les outils et services nécessaires pour que ceux-ci produisent le contenu (les petites annonces de vente) sur lequel l’entreprise s’enrichit. Le succès d’eBay, les acheteurs y vont parce que les vendeurs y sont et inversement.
Facebook aussi mobilise une armée de fournisseurs indépendants qui proposent près de 6000 applications à la plateforme. Ainsi si Facebook peut courtiser des utilisateurs, les fournisseurs se presseront à l’entrée pour proposer leurs services et du coup Facebook pourra séduire encore plus d’utilisateurs. Et la tentation est grande d’en tirer profit. Facebook s’est ainsi lancé dans un système de publicité Beacon qui « indique à vos amis les sites commerciaux que vous avez visités ». La communauté a réagi négativement mais… Vous aussi vous avez râlé quand vous avez dû vous faire le parcours complet du magasin Ikea pour acheter le produit qui se trouve juste avant les caisses et pourtant faute de mieux vous y êtes retourné chez Ikea !
Alors réagissez et défacebookez-vous pendant qu’il est encore temps.

Aucun commentaire: