30 juin 2008

Obama gère efficacement calomnies et rumeurs

Chef d’entreprises, hommes politiques, stars tôt ou tard ils se voient contraints de répondre aux rumeurs et mensonges qui se déploient sur le Net. Plus question d’ignorer le moindre bruit qui apparaît dans la blogosphère sinon la rumeur s’amplifie et le pire est à craindre. La vitesse de propagation est proportionnelle à la passivité de la personne concernée. A l’heure du media social, un potin insignifiant prend des dimensions inattendues et un blog inconnu peut voir son visitorat explosé en quelques heures.
En politique, une rumeur peut détruire un candidat. Pour exemple celui de John Mac Cain qui avait perdu la primaire en Caroline du Sud parce qu’un membre de l’équipe de Bush avait fait courir le bruit que Mac Cain avait engendré un enfant noir illégitime.
Maintenant le bruit court que Michelle Obama aurait traité de sale blanc « whitey » Jeremy Wright lors de la controverse qui l’opposait à son époux. Pas question d’ignorer cela : l’équipe d’Obama a immédiatement mis en place un site pour répondre à cette rumeur. Fightthesmears.com.
Un site très simple : les faits – des liens sur les bloggers conservateurs – et un chapitre intitulé « qui est derrière ces mensonges ? »
Ce site devient un modèle de site de communication de crise d'après les spécialistes du domaine.

Aucun commentaire: