11 juil. 2008

eBay est bien décidé à ne pas se laisser faire

La victoire a été de courte durée. Chez LVMH on n’en croit pas ses oreilles, eBay dit qu’elle compte bien ignorer la décision du tribunal de commerce de verser 40 M d’euros pour dommages et intérêts au géant du luxe. C’est vers Bruxelles que se tourne eBay et l’entreprise américaine annonce haut et fort qu’elle obtiendra gain de cause au nom de la liberté du commerce. Dans mon post précédent, je faisais allusion aux compétences lobbystiques d’eBay, je crois que Pierre Godé, conseiller de Bernard Arnault à l’origine de la plainte, a intérêt à préparer ses arguments car la bataille sera rude.

4 commentaires:

jean a dit…

Ebay est dans la nasse et je ne pense pas qu'en appeler à Bruxelles changera grand chose .
La cour d'appel confirmera sans doute l'execution provisoire du jugement et Ebay devra plier.
L'etat français a tous les moyens maintenant pour faire respecter ce jugement,le fisc pourrait saisir les disques durs rien que pour verifier si les vendeurs sont bien en ligne avec la legislation,en redresser quelques uns ,cela suffirait pour engendrer la panique.De plus ,depuis l'affaire yahoo on peut tres bien interdire l'acces au site .
Je suis persuadé qu'ebay va dans le mur ,il est d'ores et deja considéré comme hors jeu par les autorités françaises au point que club senat pour son rapport sur la taxation des revenus du web n'a meme pas jugé bon de l'interroger.
En septembre,le coup de grace ?

M-T Chedeville a dit…

L'entreprise eBay est une pieuvre et elle va déployer les moyens nécessaires pour se défendre. Le choix d'en référer à Bruxelles n'est qu'une manière de gagner du temps et ne touche que 20% de la pénalité (la protection de la distribution des parfums).
eBay, dès l'instant où elle exerce son activité en France doit respecter la loi française. Espérons que notre gouvernement fera preuve de cohérence.

jean a dit…

La cour d'appel a tranché hier :ebay devra se soumettre à l'astreinte de 50000 euros par jour et ebay s'y soumet en decidant de mettre en place les moyens pour appliquer cette decisiion de justice.
On peut dire qu'ebay vient de payer au prix fort devant la cour d'appel la comunication arrogante des dirigeants français à l'egard de la justice française .Profil bas ,disent les americains qui se voient embarqués dans une sale affaire et qui vont sans doute pour preuve de leur bonne volonté faire un peu de menage dans leur filiale.
En septembre,le TGI de Paris devra se prononcer sur l'exercice d'ebay de ventes aux encheres sans agrement ,le coup de grace pour la 3eme source de revenus mondiale d'ebay?

M-T Chedeville a dit…

Je suis d'accord avec vous sur l'arrogance des dirigeants d'eBay France qui étaient depuis trop longtemps dans la surpuissance et se croyaient tout permis.J'avais d'ailleurs remarqué que depuis quelques mois eBay France se faisait plus que discret !