30 sept. 2008

eBay cafouille

eBay France doit faire front tous azimuts, les marques de mode (LVMH, Hermès…) les parfums (L’Oréal) les commissaires-priseurs (Conseil des ventes), les brocanteurs (CBA et GBS), tous se liguent contre eBay. Je me demande pourquoi eBay Inc n'a pas fermé le site français. Ce serait aussi simple de laisser les utilisateurs partir sur le site eBay belge ni la langue, ni le décalage horaire ne seraient un handicap ! Et de plus la justice belge est bien plus compréhensive. Il faut dire que la direction d'eBay France manque du plus élémentaire bon sens. Le précédent directeur a disparu après quelques lamentables interventions dans les médias, la nouvelle équipe ne parait guère plus éclairée : choisir Me Alain Bensoussan pour défendre ses intérêts contre LVMH était un manque flagrant de discernement, il a d'ailleurs été remercié après l'échec cuisant du procès ! La dernière d'eBay France est de refuser de participer à la consultation publique du Conseil des ventes.


Pour ce qui est de l'usage du site, les dernières initiatives ne sont pas très heureuses : le fait que les vendeurs ne puissent plus mettre de note négative à un acheteur pervertit le système car maintenant les acheteurs sont plus désinvoltes et se défaussent au moment de finaliser la transaction ce qui ne réjouit pas les vendeurs. Autre vice de forme : PayPal auquel le gouvernement français a imposé de surveiller la circulation d’argent sur les comptes des utilisateurs et qui en perd les pédales. Au départ il s’agissait de repérer les encaissements supérieurs à 2500 € annuels, depuis un mois PayPal harcèle les utilisateurs qui ont encaissé plus de 1000 euros dans l’année en réclamant les photocopies de la carte d’identité et une attestation de domicile et si vous répondez (la chose à ne pas faire) pour calmer les alertes, le système vous demande de fournir votre Kbis et tout un état de données relatives aux professionnels. La confusion est totale.
Quant à la
nouvelle interface d’eBay supposée être plus attractive et plus simple, elle ne semble pas faire l’unanimité. D'ailleurs tout va mal chez eBay, 1500 emplois sont menacés, soit 10% de l'effectif de l'entreprise qui a besoin de redresser sérieusement la barre, l'action a perdu 43,55 % en un an.

1 commentaire:

listeasy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.